Calculatrice de L'équation Quadratique (second degré)

Calculatrice de L'équation Quadratique

Pour connaître les racines (zéros) d'une fonction du second degré, commencez par placer cette fonction sous forme canonique (en simplifiant autant que possible) et en la mettant à zéro. Après cette étape, vous avez une équation du second degré où le deuxième membre est zéro. Pour résoudre cette équation, commencez par essayer de déterminer s'il s'agit d'une équation du second degré complète ou incomplète. La différence est assez simple. Les équations complètes du second degré contiennent les 3 coefficients: `a`, `b`, `c` et peuvent être écrites sous la forme `ax^2+bx+c=0`. Tandis que dans les équations incomplètes, le coefficient `b` ou `c` est manquant ou alors les deux sont manquants. Entrez ensuite les coefficients des termes de l'équation dans les cases correspondantes de la calculatrice. De cette façon, en plus de vous familiariser avec les zéros, vous pouvez également afficher la résolution étape par étape. S'il s'agit d'une équation complète, la formule quadratique est utilisée. S'il s'agit d'une équation incomplète, l'inconnu est généralement mis en évidence et la loi d'annulation du produit est utilisée.

Remarque

Si vous souhaitez effectuer des calculs dont le coefficient est une fraction, vous devez entrer le nombre sous forme décimale.
Par exemple, au lieu de `1/4` vous devez écrire `0.25`.


Résoudre une équation (complète) du second degré

Exemple: trouver les zéros (racines) de l'équation `x^2 + 2x - 15 = 0`

a: b: c:   

Résolution étape par étape de l'équation du second degré

Résoudre une équation (incomplète) du second degré

Exemple: trouver les zéros (racines) de l'équation `4x^2 + 6x = 0`

a: b:   

Résolution étape par étape de l'équation du second degré incomplête



Information

Bloco de notas

Toute équation du second degré peut avoir: 2 solutions, si le binôme discriminant (nombre à l’intérieur de la racine, également appelé delta) est supérieur à zéro; une solution, si le binôme discriminant est nul; pas de solution si le binôme discriminant est négatif. C'est dans le contexte des nombres réels, car si nous travaillons dans l'univers des nombres complexes, l'équation du second degré a toujours au moins une solution.